Tous les débats commencent par des définitions.

Il est vain de vouloir discuter sereinement si nous employons les mêmes mots mais avec des sens différents. Et vous n'imaginez pas à quel point certains mots ont été maltraités, par un usage trop peu rigoureux parfois, par l'histoire des vainqueurs souvent. Si LQR vous dit quelque chose, vous savez déjà assez bien ce que nous signifions là.

De même, il est frappant de constater le nombre de conflits, d'éclats de voix dont l'origine n'est qu'un mot équivoque.

 

Des mots comme Liberté, Démocratie, Projet sont portés en étendard de sociétés (civiles ou privées) qui chaque jour agissent contre ces belles notions.

 

Le premier acte important d'un citoyen est de prendre conscience que la pensée ne peut être exercée en dehors de la langue et que les mots, ainsi que la précision de ces conventions fragiles sont d'une importance capitale.

Plan de cette partie et du menu à gauche :

 

INSTITUTIONS

        Une différence fondamentale

        Demos Cratos / Res Publica

        Libertaire

ÉCONOMIE

        La monnaie et les banques

        Le revenu de base

SOCIÉTÉ

        La notion (Illusoire) de race

        Science et pseudoscience

        Le terroriste qui terrorise

        L'égalité / La justice

        Les Siths et la pensée binaire