Le revenu de base (Basic Income)

Si tout le monde a les moyens de consommer comme si nous avions tous un emploi, sans éducation écologique, sans responsabilité et sans déconnecter l'argent reçu de la mécanique de l'argent dette, nous ne ferions qu'accélérer le capitalisme et la destruction conséquente de notre monde. Il en va de même des monnaies complémentaires (indexées à la monnaie officielle). Il est impossible de penser la monnaie et l'économie sans revoir les rapports de propriété, de subordination, de justice et de répartition des pouvoirs décisionnels. Ce sont les facettes variées de la même vie collective.

Nous lui préférons de très loin le modèle politique et social du salaire à vie de 'réseaux salariat' et de Bernard Friot.

Rappel de ce que présentent les défenseurs du revenu de base :

Et vous ? Que feriez-vous si votre revenu était garanti ?

La plus grande source d'informations et de liens sur cette idée est là : http://revenudebase.info/

Extrait du site internet par Stanislas Jourdan :

 

« Revenu de base, allocation universelle ou revenu universel… tous ces termes désignent une vieille idée qui pourrait revenir au goût du jour : verser à chaque citoyen un revenu. Utopique ? Stanislas Jourdan, journaliste et promoteur de l’idée en France, revient sur l’histoire de l’idée, ses fondements économiques et philosophiques, et témoigne de la résurgence de l’idée à travers le monde.

« Sans revenu, point de citoyen » s’exclamait en 1792 le philosopheThomas Paine du haut de la tribune de l’Assemblée Nationale. La révolution française venait d’éclater, mais Thomas Paine lui, prévenait ses camarades révolutionnaires : la Démocratie ne peut réellement fonctionner que si les citoyens qui la composent sont économiquement libres et disponibles pour la faire vivre... »

Pour la suite c'est là >


Le salaire à vie est un projet politique complet, empruntant beaucoup au communisme et qui s'adapterait très bien aux villes autonomes fédérées des anarchistes.

Écrire commentaire

Commentaires : 0