Ah le monde de l'entreprise ... Et son langage !

Où l'organisation scientifique du travail transforme la langue.

Texte classique en novlangue ou LQR, entendu de temps en temps :

 

« Chers Collaborateurs, le résultat n'est pas cette année à la hauteur des attentes, mais l'entreprise a les ressources et l'énergie pour affronter cette crise. Notre projet est d'atteindre une compétitivité suffisante dans un respect de la qualité pour nos clients. Nos managers ont été formés pour permettre à chacun d'exprimer pleinement son potentiel. Ces temps difficiles et nos concurrents féroces exigent de nous surpasser. Je n'ai aucune inquiétude sur nos capacités à vaincre l'adversité. Je vous remercie pour votre attention.

M. Untel, directeur général, parachuté il y a 6 mois à la tête de la société Peutimporte S.A.»

 

Traduction en Français :

 

Chers employés sans aucun pouvoir, ni politique, ni consultatif, le bénéfice cette année n'est pas aussi grand que celui que les actionnaires attendent (20%), vous savez, ceux qui ne possèdent que des titres de propriétés sur vos capacités de travail et de création de valeur mais qui font la pluie et la tempête dans vos vies. Le directoire croit en votre capacité physique à fournir plus pour les mêmes salaires voire moins. Puisque l'un des objectifs est la compétitivité, une diminution de vos salaires indirects, directs voire de vos conditions de travail est à prévoir. Vos supérieurs ont été entraînés à ne laisser passer aucune parcelle de source de productivité. Vous n'aurez aucune souplesse, aucun répits. Comme je vous fais croire que les autres sociétés sont des ennemis de guerre, attendez-vous à être traités en chair à canons économiques. Je n'ai aucune inquiétude quant à votre indéfectible docilité militaire. Je vous méprise, je vais manger pour la moitié de votre salaire avec vos directeurs respectifs.

 

M. Untel, titre d'autorité improductif, fusible installé il y a 6 mois à la tête de la société Peutimporte S.A.»

Quand vous aurez compris, si ce n'est pas déjà le cas, qu'il n'existe aucune création de valeur en dehors du travail et que cet esclavage est directement lié à la nature de la monnaie (dette circulante), vous imaginerez comme un réflexe les mots en français à chaque fois que l'on se moque de vous avec du novlangue.

 

Le vrai combat dans les sociétés est double : les mots pour penser la résistance et la cotisation sociale (aussi connue sous le nom de Salaire indirect et non de charge sociale ! Une charge sociale, ça n'existe pas.)

Écrire commentaire

Commentaires : 0