La frontière pensée comme une peau